FAIRE UN DON À L'OPNM Faire un don maintenant par CanadaHelps.org!

 

Historique

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU NOUVEAU MONDE

(anciennement nommé l’Orchestre symphonique de Mont-Royal)


La fondation de l’Orchestre symphonique de Mont-Royal (OSMR) – maintenant connu sous le nom de Orchestre philharmonique du Nouveau Monde (OPNM) - a eue lieu en 1987, suite aux célébrations entourant le 75e anniversaire de Ville Mont-Royal (VMR). Le Chœur de Mont-Royal, accompagné d’un orchestre professionnel, avait participé à ces festivités. Le succès résultant de ce concert a donné naissance à l’OSMR, répondant ainsi au désir exprimé par les autorités municipales de se doter d’un orchestre symphonique.

En 1994, le jeune chef d’orchestre Michel Brousseau a fait ses débuts à titre de chef invité auprès de cette formation. Une appréciation marquée de la part des mélomanes et des critiques a rapidement propulsé ce dernier à la barre de l’orchestre de façon permanente, en 1998, quand il en fut nommé directeur artistique et chef principal.

Natif des Laurentides, Michel Brousseau a amené l’OSMR à signer un protocole d’entente avec la Ville de Saint-Jérôme, en 1998, permettant ainsi à l’orchestre, et son chœur, de présenter sa saison musicale autant à Montréal que dans la région des Laurentides. En 1999, l’OSMR s’est établi dans les Laurentides de façon définitive et, par le fait même, a adopté le nom de Orchestre philharmonique du Nouveau Monde (OPNM). La collaboration avec la municipalité de Saint-Jérôme est demeurée active pendant 8 ans, soit de 1998 à 2006. L’OPNM a toutefois continué à présenter des concerts hors-série de façon régulière à Montréal.

Jusqu’en 1998, l’orchestre a tenu un concours qui a permis de découvrir des talents tels que Karina Gauvin, Daniel Taylor, Alexandre Da Costa et Nadya Blanchette, entre autres. Toujours impliqué auprès de la relève musicale, l’OPNM offre régulièrement l’opportunité à de jeunes artistes talentueux de la région des Laurentides de se produire dans le cadre de certains de ses concerts. En 2003, l’OPNM a participé à un concert présentant les jeunes lauréats du Festival des Jeunes Musiciens des Laurentides dans le cadre du Festival des Arts de Saint-Sauveur. Dans le cadre d’un projet de réinsertion sociale auprès des jeunes par les arts, initié par la Fondation des Arts des Laurentides, et avec la collaboration des Chanteurs de Sainte-Thérèse, l’OPNM donnera la chance à un chœur issu de ce programme de se présenter sur scène lors d’un concert à l’église mère de Sainte-Thérèse en mars 2007.

La venue de Michel Brousseau à l’OPNM a également apporté une importante collaboration avec Les Chanteurs de Sainte-Thérèse, étant donné qu’il en est le chef de chœur et le directeur artistique. La synergie entre les Chanteurs de Sainte-Thérèse, le Chœur et l’Orchestre philharmonique du Nouveau Monde a permis des productions de prestige dans la région, tel que Carmina Burana de Orff, la 9e Symphonie de Beethoven, la Traviata de Verdi et le Messie de Haendel, pour ne nommer que celles-ci. L’OPNM a aussi produit des événements uniques dans la région des Laurentides, tels que, entre autres, un hommage à André Prévost, compositeur natif de la région, et des concerts grandioses avec Natalie Choquette. D’ailleurs, en 2006, le Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) a décerné le Grand Prix à la création artistique en région, pour les Laurentides, à Michel Brousseau, et ceci grâce essentiellement au rayonnement de l’OPNM dans cette région.